Jaguar Mk2 3.4

Marque Jaguar
Modèle Mk2 3.4
Couleur Vert
Transmission Manuelle 4 rapports +overdrive
Puissance 210 ch
Kilométrage 42.156 km
Année 1966
Prix 35.000 €

La Jaguar Mark II était une amélioration de la Mark I et est entrée en production plus tard en 1959. La voie arrière relativement étroite, qui avait fait l’objet de critiques bien qu’elle n’ait pas affecté de manière significative la tenue de route de la voiture, a été élargie grâce à l’installation d’un nouvel essieu moteur.

La conception des suspensions avant et arrière reste inchangée, à l’exception des modifications nécessaires à la géométrie. Les freins à disque aux quatre roues sont montés en série et un différentiel à glissement limité a été ajouté pour le modèle à moteur 3,8 litres. Les options comprenaient l’overdrive électrique Laycock de Normanville pour les voitures manuelles, la transmission automatique et la direction assistée.

Au-dessus de la ceinture de caisse, les changements sont subtils mais significatifs. Sir William Lyons et son équipe ont augmenté la surface vitrée de 18 % en élargissant le pare-brise et en agrandissant considérablement la lunette arrière. De même, les vitres latérales ont été agrandies et les vitres de custode arrière ont pris la forme du « D » Jaguar qui allait devenir une caractéristique familière des autres voitures Jaguar.

L’intérieur de la voiture est resté fidèle au design de la Mark I originale, mais a été amélioré, conservant l’impression irrésistible d’être entouré de placage de bois de noyer tout en étant enveloppé dans un cuir somptueux. Si vous n’étiez pas complètement captivé par l’aspect extérieur de la voiture, vous étiez pratiquement assuré de tomber amoureux de l’intérieur, et pour que tout le monde soit comblé, le chauffage a été installé à l’arrière de l’habitacle pour offrir un confort luxueux à tout le monde.

La Jaguar Mark II a été fabriquée avec trois options de moteur, le 2,4 litres et le 3,4 litres repris de la Mark I et un nouveau 3,8 litres. La version 2,4 litres (2 483 cm3/152 pouces cubes) équipée de deux carburateurs Solex développait 120 ch, la version 3,4 litres (2 483 cm3/152 pouces cubes) équipée de deux carburateurs SU HD6 développait 210 ch, tandis que la version 3,8 litres (3 781 cm3/231 pouces cubes) également équipée de deux carburateurs SU HD6 développait 220 ch sous le pied droit du conducteur. La Jaguar Mark II partageait son moteur 3,4 litres de 210 ch avec la Jaguar XK150 SE de 3,4 litres et son moteur 3,8 litres de 220 ch avec la XK150 SE de 3,8 litres.

La Jaguar Mark II est restée en production jusqu’en septembre 1967, date à laquelle la version 3,8 litres a été retirée du marché et les modèles 2,4 litres et 3,4 litres ont été rebaptisés Jaguar 240 et 340. Les 240 et 340 étaient des modèles de fin de série destinés à utiliser le stock restant de pièces de la Mark II et à combler le vide pendant que le monde attendait avec impatience la nouvelle Jaguar XJ6, qui devait faire ses débuts en septembre 1968.

La version ici présentée est une version européenne, en conduite à gauche, en boite mécanique avec overdrive, direction assistée et avec le moteur 3.4L de 210 ch ! La voiture a été restaurée, sans avoir de traces précises des travaux effectués. La peinture est en très bon état, la mécanique tourne parfaitement et la boite de vitesse est sans reproche. L’intérieur est aussi irréprochable.

Le décodage du numéro de chassis montre que c’est une Jaguar Mark II équipée d’un moteur 3.4 XK, d’une conduite à gauche et d’une boîte de vitesses manuelle avec overdrive DeNormanville. Cette Jaguar Mark II était le numéro 133 sur 247 véhicules fabriqués en 1965 au Royaume-Uni.